Head Libala Mwinda

Bienvenue sur le site de la Communauté Libala Mwinda

Left Libala Mwinda

La Soeur Amparo Alandés Co-Fondateur de la Communauté Libala Mwinda

Photo Sr AmparoPhoto Sr Amparo

Soeur Amparo naquit à Masarrochos, un village tout proche de Valence, en Espagne, le 15 Août 1933. Son père s'appelait Jaime Alandés Graney, et sa mère Amparo Pascual Domenec. Le couple donna naissance à 10 enfants, dont Amparo était l'aînée. Deux sont morts en base âge; ils restaient 5 filles et 3 garçons.

Elle fréquenta l'école primaire et secondaire du village. Etant une brillante élève, la maîtresse souhaita qu'elle fasse des études supérieures. Mais Amparo, l'aînée, devait aider sa maman et s'occuper de ses petits frères et soeurs. Elle apprit coupe et couture et travaillait à la maison pour ceux qui le lui demandait.

Très jeune, elle ne pensa pas à la vie religieuse, mais plutôt au mariage. Elle était fiancée à Antonio qui était Président de l'Action Catholique, dans laquelle elle travaillait beaucoup. Mais le Seigneur avait pour elle d'autres Plans... A l'âge de 25 ans, elle connut les Missionnaires du Christ Jésus et découvcrit sa vocation de Missionnaire. En terminant le Noviciat, elle fût affectée au Congo Belge. Avant d'y partir, elle fût quelque temps à Paris pour approfondir ses connaissances de français.

En arrivant au Congo, le 4 octobre 1968, elle resta d’abord une année à Imbela ( Kwango) pour apprendre le kikongo, puis elle aida durant 2 ans à la maison-Noviciat à Kimwenza. De là elle fût affectée à popokabaka pour s’occuper de l’internat de filles qui fréquentaient le Lycée Temuka. Elle s’y donne corps et âme durant plusieurs années.

De ce temps-la il y a une anecdote. Un jour, Sœur Amparo du monter au grenier de la maison pour y chercher quelque chose. Les planches sur lesquelles elle marchait, n’étaient pas fortes. Une d’elle a cédée er Sr. Amparo c’est trouvée en bas, par terre. Durant 3 jours elle resta en coma. Mais son heure n’était pas encore venue et elle s’est récupérée, bien qu’elle perdit le sens du goût et de l’odorat. Cela lui causa ensuite pas mal de problèmes lors de son tour de cuisine, car elle ne percevait ni l’odeur à brûlé, ni le manque ou l’excès du sel...

En 1976, Sr. Amparo est venue à Kinshasa. Au départ, la congrégation louait une maison à limete et de la Sr. Amparo partait chaque jour , à pie, sous le plus grand soleil aussi bien que sous la pluie, à la paroisse St Kizito à Kingabwa ou elle est devenue la main droit du curé, le P.Roger. elle travaillait avec les jeunes( Bilenge ya Mwinda et après le « Libala Mwinda »), avec les Mamans, à l’hospice avec les vieillards. A partir du 1982 sa Communauté commença à occuper leur propre maison à Kingabwa et ainsi la paroisse lui restait plus proche.

Mais d’autres Missions l’attendaient encore. En 1988 elle est affectée à Dekese, diocèse de Kole, Kasaï Oriental. De nouveau on lui confia le travail pastoral : les jeunes, les Mamans, La légion de Marie, à qui de nouveau elle consacra tout son temps et toute son énergie.

Ainsi jusqu’à 1988, quand elle partait pour une courté durée en Espagne, our soigner sa maman malade. A son retour au Congo, elle est envoyée à Panzi ( Kwango). Elle y resta jusqu’à 2006, quand la maladie commence à se montrer. Elle rentre en Espagne définitivement.

Mais elle n’a pas oublié son cher Congo. Chaque fois qu’elle voyait une Sœur d’ici qui était en congé, elle lui demandait : « Quand retournes-tu au Congo ? nous pourrions voyager ensemble ». Même malade (Alzheimer), dans les premières années, elle resta disponible, d’évoquée dans les petits services, et surtout toujours souriante. Encore maintenant, qu’elle ne peut plus parler ni reconnaître ses consoeurs, son doux sourire ne l’a pas quittée...

Témoignage d’une Missionnaire du Christ Jésus Congolaise

J’ai connu la Sœur amparo comme Missionnaire du Christ Jésus dans la paroisse St Kizito, ou elle était assistante paroissiale. Elle se donnait pleinement à la pastorale de Jeunes. C’est avec qu’elle que je suis entrée dans le groupe de Bilenge ya Mwinda et nous avons fait la retraite Metanoia à la paroisse Sainte trinité à Matete. Plus tard, j’ai partagé la vie avec la Sœurs Amparo durant 7 ans dans notre communauté de Panzi (Kwango). J’ai été impressionnée par son amour à la Parole de Dieu, par son grand désir de faire connaître le Christ aux jeunes et aux adultes. Elle se donnait à la catéchèse extraordinaire, s’occupait de Bilenge ya Mwinda, travaillait dans la pastorale familiale. Même quand les premiers symptômes de sa maladie commençaient à se montrer et elle oubliait tout ce qu’on parlait, elle n’oubliait jamais l’heure de la catéchèse ni l’heure de différentes réunions de la paroisse.

Sr. Amparo avait un style de vie pauvre et simple, toujours joyeuse. C’était agréable et facile de vivre avec elle. Pour la Parole de Dieu elle trouvait toujours du temps et n’était jamais trop fatigué. Très contente, elle préparait les retraites pendant le temps de l’avent et de carême.

Pour moi c’était une femme qui vivait d’abord elle-même pleinement tout ce qu’en suite elle transmettait aux autres. Tout cela dans la joie et la simplicité du cœur. Elle était convaincue du charisme des M.X.J. qui est : l’évangélisation des peuples. Sa vie était un témoignage pour nous, les Sœurs Congolaises.

Je dis merci au Seigneur de l’avoir connue et de pouvoir faire un bout de route avec elle. Elle nous encourageait, à nous, les jeunes sœurs congolaises, à aimer les gens et surtout à travailler sans peur et avec dévouement comme missionnaires.

Actuellement Sr. Amparo vit ces points de nos Constitutions :

« une autre forme de présence missionnaire nous est donnée par nos limites, maladie ou âge differente. Solidaires de tous ceux qui souffrent, acceptant dans l’espérance nos diminutions, nous témoignerons que Jésus-Christ est le Seigneur de notre existence, et nous nous réjouirons dans nos tribulations pour l’Eglise, convaincues que la croix est le chemin de la Rédemption du monde ».

(Constitutions des M.X.J., N°11)

Footer

Communauté Libala Mwinda - CLM
Av. de l'Université n°29/B, Quartier Mososo Commune de Limete
Kinshasa - République Démocratique du Congo